Vous avez mal au dos ?

Ne jamais savoir d’où vient la douleur

Une des choses horrible dans le mal de dos, c’est la difficulté à savoir quand et comment cette douleur va apparaître. 

Parfois elle est permanente… Elle ne s’arrête jamais et use les forces dans la lutte pour tenir.

Parfois, tout va bien, et tout à coup sans prévenir, une douleur fulgurante vrille le corps des pieds à la tête. 

La peur est là, rien de l’arrête. Cette douleur est très anxiogène! 

Parfois le repos est efficace, mais pas tout le temps.

Parfois le sport améliore mais ça ne dure pas…

C’est du vécu!

Certes, j’ai soigné des milliers de personnes tout au long de ma carrière, et ils m’ont raconté comment leurs douleurs leur gâchait la vie. je les ai vu souffrir. Et j’ai aussi vu comment leur guérison les transformait! 

Mais le mal de dos fait aussi partie de mon histoire. 

J’avais 19 ans quand j’ai eu mon premier lumbago. J’étais en première année d’études de kinésithérapie. Et non! Être kinésithérapeute n’immunise pas contre le mal de dos! 

En vacances en famille, un banal faux-mouvement lors d’une pratique sportive m’a fait découvrir les joies de ne plus pouvoir faire un mouvement sans douleur! 8 jours sur la plage à regarder les autres bouger, sauter, rire et galoper dans tous les sens. 

C’était mon premier lumbago, ce n’était pas le dernier. 

Pendant 17 ans, j’ai eu un à deux lumbagos par an. L’horreur! 

Depuis l’âge de 36 ans, plus aucune douleur de dos!! 

Et je sais exactement pourquoi et comment je m’en suis sortie! 

Mais certainement pas par les séances de kinésithérapie classiques…

Ce n’est donc pas une fatalité! C’est LE MESSAGE que je veux faire passer ici.

CE N’EST PAS UNE FATALITÉ!

Je me rappelle le témoignage de cette patiente, qui a totalement guéri d’une sciatique très intense. A la fin de ses séances de kinésithérapie elle me dit la phrase suivante : “Je sais exactement à quel moment j’ai commencé à guérir! C’est quand vous m’avez dit que je pouvais guérir et que j’ai lu dans vos yeux que vous y croyiez!” Joli non ? 

Le nombre de facteurs intervenant dans la guérison est grand. Il n’y a pas de miracle, juste une compréhension logique des causes et des enjeux, et des actions ciblées.  

C’est ce que nous proposons d’échanger dans ces pages. 

J’ai cessé de soigner pour faire autre chose : apprendre aux personnes qui le désirent à devenir acteurs de leur propre santé et bien-être. 

Je me suis associée avec Sophie – ostéopathe – afin de mutualiser nos connaissances et vous apporter des solutions innovantes.

La société Smart Movements était née. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *